"Histoires Naturelles" est le second album de Nolwenn Leroy.
Sorti le 5 Décembre 2005, il comprend 13 chansons dont 5 écrites par Nolwenn.
Classé directement 3° des ventes, cet album est celui qui révèlera Nolwenn dans son véritable univers.
Un album dont l'écriture et la réalisation auront pris un an et demi et qui a été enregistré dans le studio personnel de
Laurent Voulzy sur les bords de Marne et au prestigieux studio Davout à Paris.
Disponible dès sa sortie en trois versions, quatre rééditions ont eu lieu à ce jour.
Quatre singles ont été extraits de cel album "Nolwenn Ohwo!", "Histoire Naturelle" , "Mon ange" et "J'aimais tant l'aimer"

nolwenn leroy, histoires naturelles

--> Acheter l'album <--

--> Versions et reeditions de l'album <--

--> Voir les scans du livret <--

--> Voir les scans du livret collector <--

--> Voir le Plan et le CD Promo <--

--> Voir les caps du DVD Making Of <--

--> Télécharger la pub pour l'album <--

--> Voir les classements de l'album <--

--> En discuter sur le forum <--

Tracklist de l'album

  • 1. Nolwenn Ohwo! 
  • 2. L'enfant cerf-volant 
  • 3. Reste encore 
  • 4. Mon ange 
  • 5. Histoire naturelle 
  • 6. Rien de mieux au monde 
  • 7. Mystère 
  • 8. Les chimères 
  • 9. Le rêve des filles 
  • 10. Endormie 
  • 11. London fantasy 
  • 12. Mélusine 
  • 13. J'aimais tant l'aimer 
  Extrait de la chanson Paroles

Nolwenn Ohwo! (N. Leroy - L. Voulzy - A. Souchon / L. Voulzy)
Laurent Voulzy tenait absolument à ce que Nolwenn chante son prénom. C'est donc d'une façon décalée qu'ils l'ont utilisé. Cette chanson dans laquelle Nolwenn parle de sa vie avec auto-dérision et nous dit qu'elle a toujours peur le soir. Elle a peur... et les choeurs, interprétés par Kay, la petite soeur de Nolwenn, lui disent de revenir sous les projecteurs pour combattre cela.
 
L'enfant cerf-volant (Kent / L. Voulzy)
Nolwenn et Laurent Voulzy cherchaient un texte à apposer sur une mélodie de ce dernier. Le chanteur Kent, qui habite près du studio d'enregistrement de Laurent Voulzy a offert ce sublime texte qui parle de la fugue d'un enfant. De ce fil qui le rattache à la vie. Une très belle façon d'aborder ce sujet difficile. L'intro jouée par un hautbois sublime le tout.
 
Reste encore (J. Szczepanik - L. Voulzy / L. Voulzy)
Cette chanson est dédiée au temps qui passe, les instants qu'on ne peut pas retenir...
 
Mon ange (Adaptation: N. Leroy / J. Hartman, M. et A. Karlegard )
Une chanson tout en douceur que Nolwenn a écrit en mémoire de Louise, une petite fille malade aujourd'hui disparue et avec qui elle avait passé une après-midi. C'est une facon émouvante et très importante pour Nolwenn.
 
Histoire Naturelle (N. Leroy / Y. Shah et A. Rozental )
Le premier texte que Nolwenn a écrit pour cet album. Une chanson toute en dérision et en métaphores pour raconter sa surmédiatisation.
 
Rien de mieux au monde (A. Essetier )
Cette chanson parle du don de soi par amour. Que la meilleure chose au monde est l'amour que l'on offre...
 
Mystère (Adaptation: N. Leroy / W. Rousseau - R. Janois )
Une chanson sur tous les mystères de la terre, sur les légendes, l'ésotérisme. Nolwenn l'a écrite au lendemain de sa rencontre avec l'abbé Pierre qui lui a inspiré ce texte. Le texte explique que le vrai mystère ne réside pas dans le monde mais dans les hommes.
 
Les Chimères (instrumentale) ( F. Eulry )
Cette parenthèse instrumentale est une longue intro à la chanson "Le rêve des filles". Nolwenn y jour de la flûte irlandaise.
 
Le rêve des filles ( L. Voulzy )
Cette chanson parle du paradoxe des filles, de leurs besoins de liberté associé à celui d'avoir un homme fort près d'elles. L'aventure et le calme, l'action et la douceur...
 
Endormie ( J. Voulzy )
Cette chanson est le seul piano-voix de l'album. C'est une sorte de berceuse qui raconte l'amour la nuit. C'est un titre particulièrement doux et plein de sensibilité.
 
London fantasy ( Adaptation: N. Leroy / G Shilling - C. Crawford - M. Parish )
Cette chanson parle de la mémoire des lieux. C'est la dernière que Nolwenn ait écrit pour l'album. Des sonorités rappelants les Beattles, le texte raconte une histoire particulière, celle des souvenirs ancrés dans le lycée où Nolwenn et avant elle sa mère ont fait leurs études.
 
Mélusine ( Adaptation: N. Leroy / Y. Shah )
Nolwenn revisite dans ce texte le mythe de la princesse Mélusine. Une nouvelle touche de légendes... Cette chanson exprime le fait qu'à l'instar de Melusine, les gens ne sont parfois pas ce qu'ils semblent être.
 
J'aimais tant l'aimer ( A. Souchon / L. Voulzy )
Cette dernière chanson est certainement la plus belle et la plus originale de l'album. Des envolées lyriques, un côté new age. Une sublime cloture pour cet opus.
 

Forum de la Communauté des fans de Nolwenn Leroy | Page d'accueil du site